« Pour un Syndicalisme de Lutte de Classe et de Masse

Accueil ] Remonter ] 48ème Congrés de la CGT ] 47ème Congrès de la CGT Mars 03 ] Non à la Guerre ] Retraites ] Santé Protection Sociale ] Social et luttes ] Collectifs Nationaux ] Europe ] Nos Fondements ] Amis de C. L. CGT ] Archives ]

Accueil
Remonter
Dernière minute
Education Syndicale
Nos Coordonnées
Le Rassembleur : Notre revue
Sommaire
Téléchargement
Contactez nous !
Adhérer
Vers d'autres sites
Rechercher sur le site

 

Contre le sommet des chefs d’États Européens Thessalonique 20 –22 Juin 2003

 

Compte-rendu de la délégation C.L. CGT

 

 

Du 20 au 23 Juin 2003 s’est tenu le sommet des chefs d’Etats européens à Thessalonique (Grèce), la présidence de l’Union Européenne étant assumée par ce pays pour le premier semestre 2003.

 

Un contre sommet organisé par des partis et organisations anticapitalistes a permis à des dizaines de milliers de manifestants (d’organisations grecques et internationales) de s’exprimer à travers meetings, forums et manifestations, durant ces trois jours.

Une délégation C.L. CGT d’une dizaine de camarades a pu participer à ces manifestations, invitée par le syndicat PAME grec et le Bureau Européen de la FSM.

 

Le Bureau Régional européen de la FSM avait organisé un meeting le vendredi 20 Juin au soir : 16 syndicats de quinze pays d’Europe et du moyen orient étaient présents, dont C.L. CGT de France.

Placé sous le signe du rassemblement unitaire et de la solidarité des travailleurs contre l’agression sociale du capitalisme, les guerres impérialistes et les atteintes aux libertés, plusieurs intervenants de Grèce et de différents pays allaient exhorter les syndicats à passer à l’offensive anti-capitaliste.

Roger NADAUD (C.L. CGT) était invité à intervenir, d’autant que la France était secouée par le puissant mouvement contre les réformes CHIRAC- RAFFARIN- FERRY. (on trouvera en annexe le texte intégral de cette intervention).

 

Le samedi 21 Juin avait lieu l’organisation des manifestations populaires et militantes. Trois manifestations distinctes allaient jalonner cette journée : en effet toutes les organisations appelantes n’avaient pas le même rapport socio-politique à l’égard de l’Union Européenne.

La plus imposante des manifestations était celle à laquelle C.L. CGTavait été invitée, organisée par le P.C. , les jeunesses communistes grecques et les syndicats révolutionnaires de combat de classe dont PAME, la FSM, les délégations étrangères. Cette manifestation rassemblait plus de 40 000 personnes, à forte majorité syndicaliste , plusieurs milliers de jeunes syndicalistes et des jeunesses communistes tous vêtus d’un tee-shirt rouge frappé du mot d’ordre internationaliste : « solidarité avec Cuba », chaque manifestant avec son drapeau cubain.

La délégation C.L. CGT a pu apprécier l’organisation remarquable des meeting et manifestation, due à l’engagement efficace du syndicat PAME grec, retenir ainsi la force que peut représenter le syndicalisme de combat de classe quand il est organisé et à disposition des travailleurs.

Les deux autres manifestations, l’une d’obédience pro-europe soutenue par la CES, l’autre rassemblant des organisations gauchistes, totalisaient respectivement 10 000 personnes (pour la première) et quelques milliers (pour la seconde).

 

Enfin un point rencontre, le dimanche matin 22 Juin, en présence des responsables du syndicat PAME grec , du Bureau Régional Europe de la FSM et de plusieurs organisations d’autres pays dont C.L. CGT France, permettait de tirer de premiers enseignements de ces manifestations et fixer des objectifs de rencontre internationale à l’automne prochain (en principe à Paris) pour préparer la Conférence internationale syndicale anticapitaliste de 2004.

Paris le 20/07/2003

 
Accueil Dernière minute Education Syndicale Nos Coordonnées Le Rassembleur : Notre revue Sommaire Téléchargement Contactez nous ! Adhérer Vers d'autres sites Rechercher sur le site
Pour toute question ou remarque concernant ce site
  agnes.clcgt@wanadoo.fr
Dernière modification : 20 août 2003